DICTIONNAIRE DES FEMMES DES LUMIÈRES. PDF

Infobase Publishing. p. 8. ISBN 978-0-8160-6673-5.


Privilégier les lumières comme emblème des femmes, cest vouloir rompre avec un luminisme séculaire, figuré comme un tout homogène autour des philosophes du XVIIIe siècle et rétablir la participation féminine dans lhistoire progressive des libertés et des savoirs. Le Dictionnaire des Femmes des Lumières explore une vaste période qui souvre avec la parution de la Satire X de Boileau (1694) et se clôt sur lépître Mes Soixante Ans (1833) par Constance de Salm, féministe de la génération révolutionnaire. Cette rétrospective montre que les polémiques misogynes nont pas raison des ambitions des femmes. Leurs talents sexpriment des salons aux arrière-boutiques, des tréteaux aux laboratoires de chimie, des librairies-imprimeries aux officines de pharmacopée, des tribunes de clubs aux couvents. À travers quelque 470 entrées du Dictionnaire des Femmes des Lumières, souvent conçues comme des essais et enrichies de bibliographies, des spécialistes, venus dhorizons pluridisciplinaires et culturels différents, réunis dans une belle parité, réalisent cette synthèse dérangeante qui modifie profondément la représentation lumineuse du XVIIIe siècle français.

Dialogues du doute: la psychologie du doute de soi et de l’éclairage émotionnel chez les femmes et les hommes adultes. Mais son agent est «aussi têtu et persistant que je suis». Dans la période post-babylonienne, la monogamie semble être devenue plus répandue que jamais auparavant.-}