Egypte : L’histoire de la redécouverte d’une civilisation disparue PDF

Il y a des preuves d’ADN que les Mayas sont les Descendants des Olmèques, par phénotype et par le sang.


 » D’abord je ne vis rien ; l’air chaud qui s’échappait de la chambre faisait vaciller la flamme de la bougie. Puis, à mesure que mes yeux s’accoutumaient à l’obscurité, des formes se
dessinèrent lentement : d’étranges animaux, des statues et partout le scintillement de l’or. Pendant quelques secondes – qui durent sembler une éternité à mes compagnons – je restai muet de stupeur. Et, lorsque lord Carnarvon demanda enfin :  » Vous voyez quelque chose ? « , je ne pus que répondre :  » Oui, des merveilles ! « . Alors, j’élargis encore l’ouverture pour que nous puissions voir tous les deux.  » HOWARD CARTER (lors de la découverte du tombeau de Toutankhamon en 1922)
Egypte nous emmène sur les traces des grands explorateurs qui nous ont ouvert les portes des splendeurs de l’Egypte ancienne : l’aventurier Belzoni nous conduit jusqu’au temple d’Abou Simbel, l’archéologue Carter à la tombe de Toutankhamon et le linguiste Champollion nous révèle le secret des hiéroglyphes. Un fabuleux voyage dans le temps pour partager avec eux l’émotion de la découverte.

Pour le comprendre, vous devez suivre la conversation sur le trou dans le livre de Platon. La théorie de la dérive des continents, acceptée au début du XXe siècle, évitait la nécessité d’évoquer une Lémurie qui expliquerait la propagation des fossiles, mais l’idée a continué de fasciner les écrivains occultes. Avant Tellinger, il n’y avait que de nouvelles spéculations sur l’origine des restes de pierre sur le continent africain.-}