Ernst Cassirer, Culture et totalitarisme PDF

Dans le cas de patients présentant des lésions traumatiques à certaines zones du cerveau, certaines classes d’actes de langage sont devenues impossibles.


Ernst Cassirer est un philosophe juif allemand, contemporain de la Seconde Guerre mondiale. Auteur majeur pour l histoire de la pensée occidentale, il est cependant resté dans l ombre de Heidegger pendant de nombreuses années. Sa philosophie, centrée sur la question de la culture et du politique, trouve dans la forme symbolique du mythe une explication à la naissance du totalitarisme. Dans une démarche critique, Cassirer analyse l apparition du mythe totalitaire en Allemagne comme une crise culturelle ayant engendré par la suite une crise morale et politique. Cette crise culturelle trouve sa source au sein du courant romantique allemand, dont les mauvaises interprétations ou réutilisations par les idéologues nazis ont conduit aux dérives nationalistes et au culte du héros. À la pensée mythique, Cassirer oppose la pensée libre, éclairée et critique, seule voie de sortie possible selon lui pour dépasser le mythe totalitaire. « Sapere aude ! », selon la formule kantienne : osons penser ! Ayons le courage de nous servir de notre propre entendement.

En ce sens, la science – comme toute pratique humaine – contient inévitablement un moment conservateur. Ces leaders montent au sommet plus parce qu’ils sont identifiés avec les règles du jeu politique que parce qu’ils ont gagné la renommée en apportant à leurs partisans le progrès économique, culturel, ou social. Ses derniers livres, écrits en anglais, ont été le synopsis de sa carrière, An Essay on Man (1944), et sa première incursion philosophique dans la politique contemporaine, The Myth of the State (1946), publié à titre posthume.-}