Le Mystère de la chambre jaune (1907) PDF

Il a introduit le journaliste intrépide Joseph Rouletabille, âgé de seulement dix-huit ans, dans sa première de sept aventures.


Ce n’est pas sans une certaine émotion que je commence à raconter ici les aventures extraordinaires de Joseph Rouletabille. Celui-ci, jusqu’à ce jour s’y était si formellement opposé que j’avais fini par désespérer de ne publier jamais l’histoire policière la plus curieuse de ces quinze dernières années. J’imagine même que le public n’aurait jamais connu toute la vérité sur la prodigieuse affaire dite de la « Chambre Jaune, » génératrice de tant de mystérieux, cruels et sensationnels drames, et à laquelle mon ami fut si intimement mêlé, si, à propos de la nomination récente de l’illustre Stangerson au grade de grand croix de la Légion d’honneur, un journal du soir, dans un article misérable d’ignorance ou d’audacieuse perfidie, n’avait ressuscité une terrible aventure que Joseph Rouletabille eût voulu savoir, me disait-il, oubliée pour toujours. La « Chambre Jaune! » Qui donc se souvenait de cette affaire qui fit couler tant d’encre, il y a une quinzaine d’années? On oublie si vite à Paris…..

Je ne fais pas ça quand j’écoute un livre audio en français. Je présume qu’il a été écrit à l’origine comme un roman en série, comme beaucoup étaient au 19ème siècle. Mathilde Stangerson, la fille de quelque 30 ans du propriétaire du château, le professeur Joseph Stangerson, a été retrouvée dans une pièce adjacente à son laboratoire sur le terrain du château, la porte étant toujours fermée de l’intérieur.-}